L’INFINI VOYAGE

L’infini voyage du papillon monarque

La métamorphose est un sujet qui me passionne. Elle est à mes yeux la manifestation visible de l’existence. Outre ce sujet et les interrogations qu’il soulève, il est une autre question qui me passionne :
Qu’est-ce qui pousse le vivant à  se reproduire ? Je suis fascinée par cette volonté qui nous dépasse. Procréer est notre défi à la mort, notre réponse à l’infini.
Le papillon monarque a la faculté prodigieuse d’inscrire cet élan dans la mémoire de sa descendance. Nous avons beaucoup à apprendre des papillons, en particulier de cette espèce qui accomplit un long et périlleux voyage du Canada vers le Mexique pour se reproduire et mourir. Ce sont les papillons nés de cette union qui feront le voyage de retour au Canada sans aucune connaissance préalable de l’origine de leurs géniteurs.

Sont-ils dotés d’un GPS générationnel ? La mémoire, cet envoûtement de la volonté de survie de l’espèce est-elle inscrite dans nos gènes et se transmet-elle ? Ce mystère est sur le point de se résoudre avec le développement des neurosciences. Des chercheurs auraient levé le voile sur cette énigme en révélant le rôle de deux capteurs neurologiques dont sont dotés ces magnifiques lépidoptères, leur permettant ainsi de retrouver les traces de leurs ancêtres et d’assurer la sauvegarde de l’espèce. En attendant d’en découvrir un jour davantage, je vous invite à pénétrer au coeur de la forêt mexicaine pour assister à l’un des beaux ballets aériens qu’il soit donné de voir et en savoir davantage sur cet éblouissant insecte qu’est le papillon Monarque.

24 commentaires sur “L’INFINI VOYAGE

Ajouter un commentaire

  1. Merveilleuse et passionnante odyssée volante, merci.
    Sur la terre où ils naissent, se transforment et ensuite, leurs ailes écloses où ils se déposent à peine, alors ils se nourrissent des forces de ce sol généreux, se reproduisent en beauté, puis c’est dans l’air du ciel qu’ils vivent, portés par une évidence dont le secret nous échappe et pas les vents aidants. Il semble que dans une autre vie j’ai du être papillon, tant ils m’émeuvent. Bonne journée. ar

    Aimé par 4 personnes

    1. Merci Polina. Moi aussi Il s’en dégage une telle grâce et légèreté que les observer en plein vol a le don d’apaiser. Je me demande si elles conservent la mémoire d’avoir été un jour chenille. 🙂

      J'aime

  2. Tout comme toi je suis très intéressée et curieuse de tous ces secrets de la vie que l’on dévoilent avec beaucoup de parcimonie. Car un jour on croit tout comprendre et le lendemain on comprend que tout reste à comprendre … 😉

    J’avais vu en son temps au Futuroscope sur leur « tapis magique » (cinéma dément) le film sur les monarques, une merveille ! 🙂
    Ce matin justement, j’ai admiré un magnifique papillon, ressemblant au monarque, voleter doucement près de mes fenêtres, pas encore bien réveillé … cela m’a mis du baume supplémentaire pour la journée.

    Bisous Nadia

    (P.S. En ce moment, de temps en temps, je plonge le nez dans ton sac à main 😉 et déjà cela me plait bien, même beaucoup 🙂 )

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, le Monarque est un papillon magnifique et tu as raison, on comprend que tout reste à comprendre… Sans dout n’en finiront nous jamais et paradoxalement, c’est peut-être une chance. Pour le guide, je ne savais pas que tu l’avais acheté ! Je suis touchée et ravie qu’il te plaise. Merci Cathy ! Tu me diras quel est le profil qui te corresponds ? Bises et belle journée à toi. 🙂

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :